Publié par :
Jean-noël Léger
En situation d'artiste dans le monde présent développe une exploration poétique et émotionnelle de l'intériorité en parallèle à une interrogation philosophique et scientifique de...
Conseillés par les membres
Nathanaël Dupré la Tour

RENC'ART

May 4, 2014 par Jean-noël Léger   Commentaires (0)

, , , ,

De l'art de se rencontrer ?

Qu'est-ce qui provoque la rencontre entre les êtres humains au point d'en faire des bêtes de sexe ou des fous d'amour ? Faut-il distinguer une approche différente entre l'homme et la femme ? De quelle nature peut être qualifiée cette rencontre ? Qu'est-ce qui détermine ces affinités sélectives si particulières d'où dérive toutes les collections de population ? Toutes les conséquences suffisent-elles à expliquer toutes les causes ? Quel rapport mystérieux et pourtant évident entre génétique et érotique ? D'où vient cette invention géniale du vivant pour favoriser la biodiversité ? D'où vient cette idée sublime d'organiser des rituels de parade amoureuse, observables pour autant d'espèces si extrêmement variées ? D'où vient cette différenciation de genre qui a réparti autant d'attributs sexuels en positions aussi étranges ? Qu'est-ce qui nous manipule par la séduction ?

Qu'est-ce qui a pu décider d'un tel rencard entre sexe et amour ? Grâce au sexe ou à l'amour ? Qui précède l'autre , qui a flashé le premier en croyant jouer contre le hasard ? Qui est intervenu comme un heureux tiers entremetteur : un amuseur nommé désir ? Quel complice de circonstance a su jouer de cette étrange force d'attraction irrépressible : l'appel de la tentation ? Qui a organisé cette mise en scène tout à fait spectaculaire pour faire croire à l'illusion du plus célèbre tour de magie : un prestidigitateur nommé fantasme ? Quel est le premier contact : le regard, la parole ou la caresse ?

Quels sont les mots qui peuvent prétendre décrire et justifier tous les corps à corps ? Est-ce vraiment une question qui ne concerne que l'usage des mots ? Quels sont les mots, issus du vécu, qui peuvent répondre en écho à l'évocation de ceux du sexe et de l'amour, sans être accusés dans un procès dérisoire et utilisés contre leur auteur ? Comment évoquer ce drôle de programme, en guise de menu à déguster dans le cadre d'un banquet philosophique, alors que l'appréciation des sens ne peut que rester totalement secrète, malgré le langage nécessaire pour en parler ? Quelle intimité peut être partagée sur un média public, quelles confidences sont possibles ? N'est-on pas victime d'un quiproquo permanent sur les arrières pensées de toute déclaration ? Quelle peut-être la maîtrise d'un phénomène qui dépasse l'entendement en provoquant une manipulation de comportement aussi magique qu'incompréhensible ? Comment faut-il osciller entre intersubjectivité et intrasubjectivité pour pouvoir passer la frontière entre le conscient et l'inconscient de l'un à l'autre ? Comment se découvrir entre personnes inconnues ? Quels arguments d'anticipation valoriser pour se séduire ? Faut-il coloriser la situation imaginaire dans un tableau de rêve?

Qu'est-ce qui agite le corps et l'esprit, quelle est la part d'intention ou d'intérêt, de motivation ou d'abandon, de pensée futile ou d'action gratuite, de croyance préalable ou de connaissance acquise ? Est-ce l'histoire d'une conquête de territoire ou un conte du cœur et de l'âme qui reste à découvrir ? Comment s'assurer que la perception de nos sensations n'est pas trompeuse, que l'autre est bien d'accord ? Qui contrôle quoi ? D'où vient cette pulsion de fusion, est-ce le phénomène extérieur d'un champ de séduction propulsant l'un vers l'autre ? D'où vient cette énergie qui mobilise tous les sens en état d'éveil ? Quelle est la vraie nature de cette attirance irrésistible : un état de manque en suspension dans l'air du temps, un effet de charme insaisissable dans l'ambiance de l'atmosphère ? Comment expliquer l'éclosion d'un sentiment qui apparaît d'abords très virtuel mais se manifeste finalement dans le monde bien réel ? Comment croire à la vertu de l'expérience alors que chaque histoire est forcément nouvelle ? Comment comprendre ce qui nous rapproche dans ces situations de communication globale, est-ce dû au bouillon de culture qui nous informe, nous éduque et nous conditionne ? Comment faire confiance au bien-fondé des intentions d'un apprentissage s'il y a risque de violence, de souffrance ou d'égarement, de peur ou d'insouciance, risque de franchir les limites physiques ou psychologiques de la difficulté d'être ou de paraître ? Quel est l'origine de ce jeu de cache cache entre le sexe et l'amour, entre le jardin des délices et le jardin des mirages ?

Léger jean-noël / « Caméléon-Phénix »

Réseau Sophie's Lovers / Evian / France / 04-05-2014

PARTAGEZ
 
PUBLIEZ
RECOMMANDEZ
COMMENTEZ

À découvrir sur la librairie

Fabrice Colonna

Ruyer

Les Belles Lettres
Daniel Pézeril

Spinoza l'étranger

Les Éditions du Cerf
François Azouvi

La gloire de Bergson

Essai sur le magistère philosophique
Gallimard

Site réalisé par Mélèze Conseil