Voir un ouvrage

La crise de la culture

Hannah Arendt
Gallimard
ISBN : 9782070325030

Composé de huit essais conçus comme des "exercices de pensée politique", cet ouvrage de la philosophe d'origine allemande Hannah Arendt tire son unité d'un seul et difficile projet : enquêter sur l'origine des grands concepts de la philosophie politique.

Le troisième essai, consacré à la notion d'autorité, constitue une analyse particulièrement éclairante de la modernité, définie comme oubli des origines. En effet, l'autorité traditionnelle se définissait par opposition à la fois à la contrainte par force et à la persuasion par arguments. Elle n'était pas l'autoritarisme car "là où la force est employée, l'autorité proprement dite a échoué". Elle n'avait pas non plus besoin de se justifier. Dès lors, si nous confondons aujourd'hui autorité et violence, et croyons que l'autorité peut être discutée, c'est que nous avons oublié ce qu'elle est.

Remontant jusqu'à la source de ce concept et de tant d'autres (liberté, histoire...), Arendt tente de nous délivrer d'une amnésie préjudiciable à la compréhension de notre propre monde. Un périple généalogique qui suppose tout de même quelques bagages assez solides ! --Paul Klein

PARTAGEZ
 
CONSEILLEZ
AJOUTEZ
COMMENTEZ
Il l'ont dans leur bibliothèque idéale Ajouter à votre bibliothèque

À découvrir sur la librairie

Jacques Rancière

Aisthesis

Scènes du régime esthétique de l'art
Éditions Galilée
Philippe Lacoue-Labarthe

Agonie terminée, agonie interminable

Sur Maurice Blanchot suivi de L'émoi
Éditions Galilée
Hélène Bouchilloux

L'ordre de la pensée

Hermann

Site réalisé par Mélèze Conseil